jeudi 9 juillet 2015

Sarkozy à la tête d'une nouvelle croisade contre les musulmans de France

Les Églises de France sont menacées. Comment, vous n'êtes pas au courant ? Vous ne savez pas que les musulmans veulent les réquisitionner? C'est parce que vous ne lisez pas chaque semaine "Valeurs Actuelles".

Ils sont venus, ils sont tous là, pour lancer une nouvelle campagne mensongère et islamophobe. Ils tirent prétexte d'une interview  du  président sortant du Conseil français du culte musulman (CFCM), Dalil Boubakeur, qui envisageait d'utiliser des églises abandonnées pour pallier le manque de lieux de cultes musulmans, avec bien sûr l'accord des autorités catholiques concernées. Face aux premières réactions, Boubakeur à d'ailleurs rapidement publié un communiqué indiquant : « Il n’y a aujourd’hui aucun souhait ni volonté de projet dans ce sens. (…) L’islam et les musulmans de France respectent avec une grande considération les églises, les temples et les synagogues.
Néanmoins et en toute mauvaise foi,  le magazine Valeurs actuelles lance un appel pour "sauver nos Églises" et ajoute "... en ces temps où le terrorisme islamiste ensanglante la planète et commet des crimes en plein Paris... " . 
Rien de surprenant de la part de cet organe de la droite radicale, xénophobe et islamophobe,  qui multiplie les "Unes" racistes et dont le directeur a été récemment condamné pour provocation à la discrimination envers les musulmans. En revanche la liste des soutiens de cet appel témoigne de la dérive largement en cours dans une partie de la droite dite "républicaine", qui lorgne vers les thèmes du parti frontiste.

L'appel a été initié par l'ancien chiraquien, viré sarkozyste et toujours aussi réactionnaire, Denis  Tilliniac, qui milite depuis 2012 pour une alliance de la droite et du FN. La liste des premiers signataires représente un véritable catalogue de la réaction en France : en premier lieu Sarkozy lui-même qui accentue ainsi son orientation raciste et anti-islam déjà martelée quotidiennement par ses duettistes Ciotti-Estrosi

Zemmour est évidemment signataire en bon représentant pétainiste, ainsi que Finkelkraut et Bruckner, chargés de représenter les "intellectuels" rances. Dans le genre de ceux qui font le pont entre la droite radicale et le FN on retrouve aussi Chantal Delsol, qui a soutenu l'alliance droite-FN lors des régionales de 1998 ainsi que William Goldnadel avocat de Florian Philippot et soutien d'Assad. Il y aussi de Villiers qu'on croyait disparu mais qui ne peut pas résister à une campagne de haine contre les musulmans. Et puis en vrac, l'inventeur de la "théorie du Grand Remplacement" , Jean Raspail, un vice président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux connu pour ses positions ultra-libérales et particulièrement hostiles aux droits des salariés, un vice-président de la CFTC... Évidemment Gilbert Collard, député FN menteur récidiviste et profanateur de la mémoire de la Shoah,  a manifesté son enthousiasme pour ce texte.

Au total une escalade calculée, visant une fois de plus à jeter de l'huile sur le feu et à stimuler l'islamophobie par les moyens les nauséabonds.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.