lundi 26 août 2019

Yann Moix: une obsession antisémite qui vient de loin.



13 septembre 2019
Malgré le soutien réaffirmé de Laurent Ruquier dans différents médias les mensonges de Moix s'effondrent les uns après les autres. Ainsi ses graves accusations contre son frère, qu'il a accusé de liens maintenus avec l'extrême-droite dont il serait la "taupe" contraignent l'animateur complaisant de ONPC à lire à l'antenne un droit de réponse de ce frère diffamé. 

2 septembre 2019
Mensonges et complaisances: l'entreprise de sauvetage médiatique de Moix se poursuit.
Les éléments de langage sont calés et la séquence de communication bien rodée. Les conseillers en communications de crise et son éditeur Grasset ont travaillé frénétiquement. 
Du coup Moix et son réseau de soutien veulent en rester à la soirée du samedi 31 août sur ONPC. Ce soir là, grâce à la complaisance de Laurent Ruquier   et de Frantz-Olivier Giesbert, islamophobe de service, Moix a pu dérouler sans encombre son plaidoyer. Celui-ci tient en quelques éléments de langage que nous avons déjà relevés mais qui sont maintenant systématisés: 
1)  concernant sa revue Ushoahia reconnaître uniquement des dessins, rebaptisés BD afin d'accentuer un aspect infantile. A l'inverse ne pas mentionner ses textes de l'époque.
2) jeter le trouble et le confusion sur ses rapports et collaborations avec des antisémites enragés, notamment sur les dates. Ainsi Moix dit qu'il a rompu avec Nabe en 2007 par un SMS injurieux. Mais c'est en 2007 également qu'il écrit une préface à une anthologie antisémite de Blanrue ( voir ci-dessous) 
3) prétendre qu'il était soumis à un chantage de ses amis négationnistes et antisémites qui connaissaient son passé et le "tenaient" . Il aurait donc été contraint de collaborer avec eux. De même la révélation de ses "dessins" antisémites de 1990 viendrait de ces milieux. Or c'est faux car ses acolytes ne disposaient pas des exemplaires d' Ushoahia même s'ils en connaissaient l'existence. Ainsi le dénommé Nabe en fait mention dans un livre de 2017 Les Porcs ( ci-dessous) mais sans reproduire la revue car elle n'est pas en sa possession

 4) Se vanter de sa qualité de "défenseur inconditionnel d'Israël" et du soutien indéfectible de Bernard-Henri Lévy. En réalité Moix ne défend pas l'existence d'Israël mais la politique de la droite extrême qui y est actuellement au pouvoir.
Il a ainsi déclaré sur ONPC qu'il avait publiquement approuvé la décision de Trump de déclarer Jérusalem capitale exclusive d'Israël et donc d'y transférer l'ambassade américaine. Cette décision, contraire à toutes les règles de droit international à propos de territoires occupés, constitue un cadeau de Trump, auteur lui même de nombreuses déclarations antisémites, à son ami Netanyahou
Après la pantalonnade de l'émission ONPC, Bernard-Henri Lévy a immédiatement publié sa déclaration de soutien, qui reprend les éléments de langage distillés par Moix 
On comprend dès lors que Moix et ses soutiens veuillent en rester là. C'est pourquoi ce dernier proclame qu' ô sacrifice, il cesse la promotion de son livre 
Mais, malgré ces manœuvres et manipulations, la discussion et l'enquête publique doivent se poursuivre. Il faut aller au bout des mensonges et dissimulations. La lutte contre l'antisémitisme est une cause trop cruciale pour qu'elle puisse être soumise aux accommodements avec la vérité, l'"âpre vérité"
   
MEMORIAL 98   
  

Mise à jour du 31 août
 Sur le plateau de l'émission ONPC diffusée ce jour Moix continue à louvoyer, à mentir et à minimiser ses amitiés et collaborations avec des antisémites enragés tels Nabe et Blanrue. Il "oublie " qu'il a préfacé l'anthologie antisémite de ce dernier (ci-dessous) en 2007 .

Sa ligne de défense est claire: d'une part reconnaître les faits les plus anciens  qu'il ne peut plus nier comme les dessins de la revue Ushoahia  qu'il choisit de renommer "bande dessinée" afin d'atténuer leur caractère d'extrême-violence.  et jeter la confusion sur le reste de ses activités beaucoup plus récentes. Sa tâche est facilitée par la complaisance de Laurent Ruquier qui l'avait choisi pour animer son émission et qui a par ailleurs invité dans son émission certains des copains de Moix dont Nabe. Ruquier plaide l'ignorance mais Moix ne peut pas y prétendre car il connaissait parfaitement  les positions de ses amis négationnistes et travaillait avec eux. 
Il faut maintenant que toute la vérité soit faite sur ce groupe de militants antisémites qui déversent depuis des années leur propagande nauséabonde. Notons ainsi que Soral condamné deux fois à un an de prison ferme pour ses publications négationnistes est toujours en liberté grâce à l'intervention du procureur de Paris.
Le privilège en matière de racisme et d'antisémitisme dont semblent jouir des "personnalités" et des écrivains (  tel Houellebecq récemment décoré de la Légion d'honneur par Macron mais également Zemmour  et également ...Hergé  ) ,  doit évidemment cesser.

Memorial 98 


Mise à jour du 29 août
Erreur de jeunesse comme le prétend Moix à propos de ses dessins et écrits négationnistes? Cette version est à nouveau démentie par une enquête du Monde qui montre qu'il a maintenu des amitiés très proches et des collaborations avec des auteurs antisémites enragés et revendiqués comme Nabe et Blanrue au moins jusqu'en 2013. Il avait alors 45 ans. C'est ce que nous montrions dès 2017 ( voir ci-dessous)

MEMORIAL 98

Yann Moix a ouvert une boite de Pandore en se présentant dans son livre Orléans comme la victime de ses parents violents. A cette occasion des pans entiers de son passé resurgissent.
C’est la cas de ses dessins et écrits ouvertement négationnistes et antisémites publiés dans une revue nommée Ushoahia ( délicate contraction de Shoah et Ushaia, ponctuée d'une étoile juive)  révélés par l’Express qui y a eu accès.
Selon sa tactique de défense habituelle, dans sa réponse à l’Express, Moix louvoie afin de se dédouaner. Il prétend d'abord qu’il a « seulement » réalisé des dessins (ci-dessous deux d’entre eux)  mais pas de textes. Or c’est bien son écriture qui figure sur ces textes ignobles. Ce mode de défense s'effondre face aux nouvelles révélations de l'Express qui prouvent qu'il est bien l'auteur des textes incriminés, contrairement à ce qu'il a d'abord prétendu. Moix est enfin de contrer de reconnaître dans Libération qu'il a lui-même écrit ces horreurs. Il se présente à nouveau en victime en déclarant: " Aujourd'hui, alors que ces dessins, ces textes sont ressortis, je me sens libre. Libéré de cette épée de Damoclès..." 

                                         Dessin de Moix à la Une de Ushoahia

Textes et dessins de Moix violemment négationnistes et antisémites dans la revue


Loin de se limiter à la période de cette revue des années 1990, comme le prétend Moix, sa proximité avec l’extrême-droite antisémite s’est prolongée pendant de longues années. C’est ce que Memorial 98 avait montré dès février 2017 (voir ici) 

En effet Yann Moix est un homme qui, tout au long de sa carrière, a très souvent croisé des membres des sphères antisémites et négationnistes les plus radicales, mais selon lui toujours malencontreusement, toujours "par hasard", toujours à l'insu de son plein gré .
                                Moix et Frédéric Chatillon

Ainsi en avril 2016, les sites d'extrême-droite antisémite s'amusent beaucoup en rediffusant un selfie de Frédéric Châtillon avec un Yann Moix souriant. Frédéric Châtillon est un des pivots qui relie le Front National, Marine Le Pen, et les mouvances soraliennes, dieudonnistes, et néo-nazies.
Ex- dirigeant du GUD, entrepreneur florissant, pro-Assad, violemment antisémite, Châtillon est  au cœur des enquêtes judiciaires qui secouent le FN. Il a joué un rôle central lors de la campagne présidentielle de Marine Le Pen en 2017.
                                          Frédéric Chatillon avec Dieudonné et Faurisson 

Que fait Yann Moix avec Frédéric Châtillon ? Rien, il l'a croisé « par hasard » à Rome et le fasciste a voulu faire un selfie avec lui. Yann Moix affirmait sur son compte Facebook avoir été piégé car il ne connaissait pas Châtillon.

Une explication plausible ? Pour d'autres oui, pour Yann Moix, elle pourrait sonner faux. 
                                        Soral, Nabe et Moix

En effet, ce n'est pas la première rencontre « accidentelle » de Yann Moix avec l'extrême-droite la plus assumée. Une autre au moins a été médiatisée : celle de sa signature en 2010, sur une pétition en faveur de Vincent Reynouard, néo-nazi et négationniste. La pétition fut initiée par Paul Eric Blanrue, figure des milieux d'extrême-droite et du royalisme depuis des dizaines d'années, hagiographe du négationniste Faurisson. L'immense majorité des signataires était issue des milieux fascistes les plus durs. Yann Moix qui s'affichait plus jeune avec Soral et l'écrivain antisémite Marc-Edouard Nabe avait certainement  déjà croisé une partie d'entre eux.

Là encore, Yann Moix affirmait s'être fait piéger. Il recourait pour l'occasion à une justification parfaitement ignoble : Paul Eric Blanrue lui aurait promis la signature de Robert Badinter, et finalement ce fut Robert Faurisson. Yann Moix s'appuie sur le fait que Badinter a toujours été contre la loi pénalisant le négationnisme pour expliquer sa « méprise ».

Or, qui peut penser que Robert Badinter aurait signé avec les négationnistes et les néo-nazis qui le poursuivent de leur haine depuis des années ? Moins de trois ans avant cette pétition, en 2007, Faurisson a ainsi osé traduire Badinter en justice devant le tribunal pour « diffamation ». Pendant l'audience Badinter se retourne vers Faurisson et lui dit "Pour moi, jusqu'à la fin de mes jours, jusqu'à mon dernier souffle, je me battrai contre vous et vos semblables. Vous serez toujours des faussaires de l'histoire" .

Yann Moix qui prétend se battre contre l'antisémitisme de toutes ses forces, peut-il ignorer ces choses là ?  A part les journalistes de Droites Extrêmes, personne ne posa la question.

Personne et surtout pas Laurent Ruquier qui embaucha Yann Moix pour «  On n'est pas couchés » en 2015. Or juste avant le lancement de l'émission, Paul Eric Blanrue sortait sur son blog un exposé de sa longue relation avec Moix. Encore une fois, celui-ci prétendait n'avoir jamais entendu Blanrue parler d'antisémitisme... chose tout à fait extraordinaire à propos d'un homme qui a fait de l'antisémitisme sa profession. Yann Moix prétendait avoir rompu avec Blanrue après l'affaire de la pétition.  Mais Blanrue a publié des mails  que lui a adressé Moix, postérieurs de plusieurs années à la pétition de soutien à Reynouard.

A retracer tous ces "malheureux hasards" des rencontres entre Yann Moix et l'extrême-droite la plus dure, évidemment ses propos admiratifs sur la dictature de Corée du Nord et son envolée contre les « racailles » sont moins étonnantes.

Une question demeure : parmi mille chroniqueurs possibles, mille écrivains de talent, pourquoi Laurent Ruquier et d'autres ont-ils choisi Yann Moix, qui est pour le moins dans un rapport ambigu avec les fascistes assumés ? L’autocritique de Ruquier sur la promotion qu’il  a offert pendant  des années à Zemmour apparaît comme une parade hypocrite.  En duo avec ce dernier Ruquier avait d’ailleurs aussi choisi Eric Naulleau qui a publié un livre de dialogues avec Soral . 
Naulleau se porte d'ailleurs au secours de Moix


La question ne se pose pas que pour Yann Moix, mais pour l'ensemble des intervenants qu'on voit partout et qui suscitent ces moments de « gêne » lorsqu'ils dévoilent le fond réel de leur pensée, et qui sont pourtant maintenus à l'antenne, à commencer par Eric Zemmour.

Yann Moix se prétend passionné par le judaïsme et dit avoir appris l'hébreu et le Talmud. Mais il semble surtout fasciné par les pires propos et militants antisémites, tout en dissimulant ces contacts nombreux et répétés.

Toute la vérité doit maintenant être faite sur le parcours politique de Yann Moix et la complaisance dont il a bénéficié tout au long de sa carrière médiatique, de la part de ceux qui étaient pourtant informés de ses dérives constantes.

Memorial 98  

Voir d'autres textes et dossiers de Memorial 98:












 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.