samedi 21 février 2015

Quand Jean-Marie Le Pen atteste que Roland Dumas n'est pas antisémite...

Le 16 février 2015, sur BFM TV, Roland Dumas évoque la femme de Manuel Valls concernant une "probable" influence juive sous laquelle serait le Premier Ministre

Dumas s'est rangé depuis très longtemps du côté de Dieudonné et de la famille Le Pen.

En décembre 2006 il était déjà présent au Zénith pour applaudir Faurisson invité par Dieudonné. Il y côtoyait amicalement tout le gratin du FN ainsi que Soral. En réalité ses liens antisémites sont plus anciens et remontent à sa coopération avec le général Tlass, inamovible ministre de la Défense de Hafez El Assad (le père). Tlass finançait les groupes d'extrême-droite dans le monde entier et particulièrement leur propagande négationniste; voir notamment http://www.memorial98.org/article-26215995.html
Quelques jours après sur RTL, Jean-Marie Le Pen vient à l'aide de son vieux copain et en tant que grand spécialiste, atteste que Dumas n'est pas antisémite

Il n'y nul naufrage de la vieillesse chez celui qui fut l'avocat et compagnon de route de Kadhafi, bien reçu chez Omar Bongo, celui qui en 1988 négociait avec Roland Gaucher du FN pour essayer d'obtenir qu'il n'appelle pas à battre la gauche, celui aussi qui parle d'Elie Hatem, membre de l'action Française et du FN à Paris comme d'un "grand ami", qui a recommandé Aliot au barreau. Ses derniers propos parfaitement prévisibles sont plutôt un naufrage pour ceux qui ont fait mine de ne pas voir le reste pendant des années, notamment au PS.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.